Un cluster d’entreprises pour innover en matière de négociation intégrée

Actualités
Val-d'Oise

Un cluster d’entreprises pour innover en matière de négociation intégrée

L'Aract Ile-de-France lance un cluster social pour accompagner les entreprises dans la mise en place des nouvelles formes de négociation issues de la loi relative au dialogue social et à l’emploi.
Actualités: Action collective

Le cluster social territorial « qualité de vie pour toutes les générations en entreprise » vise à accompagner et outiller les entreprises du Val d’Oise dans la mise en oeuvre des nouvelles modalités de négociation, issues de la loi de modernisation du dialogue social et de l’emploi d’août 2015. 

Le cluster rassemble, autour de l'Aract Ile-de-France et de l'Unité départementale du Val d'Oise de la Direccte, 6 binômes (1 représentant de la direction et 1 représentant des organisations syndicales) d'entreprises du Val d’Oise : DISMO, ETF, Etna France, GTSI, Magnum et Manutan.

L'objectif est de bénéficier des expériences de chacun pour élaborer sa propre démarche, tout en étant accompagné par des spécialistes de ce sujet. 

Le cluster compte 5 séances de travail collectives entre février et octobre 2017. Un accompagnement individuel sera en outre réalisé, à raison de 5 demi-journées par entreprise.

Les objectifs de ce cluster sont :

  • appuyer la négociation des nouveaux accords « Gestion des emplois et des parcours/Contrat de génération » et « Egalité professionnelle et Qualité de Vie au Travail », conformément aux nouvelles dispositions,
  • améliorer la qualité de vie au travail de toutes les générations en entreprise,
  • renforcer les démarches d’égalité professionnelle,
  • améliorer les politiques de gestion des âges dans les entreprises en les articulant avec des politiques de GPEC,
  • contribuer au renforcement du dialogue social dans les entreprises en expérimentant de nouvelles formes et de nouveaux contenus de négociation.    

Le cluster donnera lieu à un séminaire de restitution et à un guide pour mettre en oeuvre la négociation intégrée sur la qualité de vie au travail.

Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020.